MON PARCOURS

HISTORIQUE
Le 3 juillet 2009, je suis en vol, en approche du terrain d’atterrissage aux commandes de mon parapente. Je suis encore à 12 mètres de haut quand soudain l’aile se ferme brutalement et je n’ai que le temps de voir le sol monter vers moi à une vitesse effroyable. Une fraction de secondes et c’est le crash ! Je suis au sol complètement KO mais vivant ! Bilan des opérations : 7 fractures de la colonne et les 2 poignets cassés !
2 mois après l’accident, j’ai récupéré suffisamment de force pour me remettre au travail. Je termine le montage d’un 52′ sur l’histoire du vol libre :
La légende de la coupe Icare
Au mois de Novembre je commence la réalisation de Abu Dhabi Adventure Challenge 2009, un documentaire de 52′ sur un raid multisport international à Abu Dhabi. Une opération produite par Migoo qui met en œuvre une équipe de 20 personnes dont 3 journalistes, 6 cameramen, 2 ingés sons, 2 monteurs…
En 2010, je réalise également plusieurs directs pour Orange Tv.
Je tourne et je monte un documentaire de 52′ sur la découverte de la Colombie avec le réalisateur Pierre Brouwers pour la chaîne Voyage.
Je n’ai jamais revolé depuis.

10 ANNÉES DE RECHERCHE
Après avoir obtenu le Baccalauréat A4 (Littéraire) à Annecy en 1973, j’entreprends un voyage de 4 ans dont 2 années passées aux États-Unis. Je mets à profit ce séjour américain, de New York à San Francisco (mon lieu de naissance) en passant par le Colorado pour parfaire ma connaissance de l’anglais. Pour gagner ma vie, je fais toute sortes de « jobs », je donne des cours de français, des cours de cuisine, je fais de la sculpture sur métal et je vends quelques pièces dans des galeries. Je travaille aussi dans la restauration, comme cuisinier.
Je passe les 2 années suivantes entre l’Amérique Centrale (où j’apprends l’espagnol) et les Antilles où je deviens moniteur de planche à voiles. Puis je m’engage comme équipier puis skipper sur des voiliers « charters ». Je navigue sur la mer des Caraïbes pendant plusieurs mois, du Venezuela aux Bermudes. Je rentre en France en traversant l’Atlantique à la voile.
A partir de 1978 je décide de devenir photographe. Je commence, à Paris, l’apprentissage de ce métier en travaillant pour un laboratoire de tirage photos et les week-ends, j’apprends les rudiments de la prise de vue en faisant des reportages de mariage. Régulièrement, j’assiste d’autres photographes qui travaillent pour l’industrie, la mode et le tourisme.
A la même époque, je découvre la vidéo et je tourne mes premières images avec du matériel semi-professionnel. Je me passionne très vite pour cette nouvelle technologie de l’image. j’achète une unité complète de reportage et de montage au format U’MATIC (caméra, son, éclairage et banc de montage). J’utilise alors mes relations dans le milieu de la photo pour proposer mes services et réaliser mes premiers reportages. L’utilisation régulière de cet équipement me permet d’acquérir les notions de base de la prise de vue et du montage vidéo.

PREMIÈRE EXPÉRIENCE DANS LA VIDÉO PROFESSIONNELLE
En 1983, Benoît QUIDET, responsable de la société VIDEO UN à Paris me propose le poste d’assistant monteur dans une régie vidéo broadcast. Dans cette entreprise, les monteurs travaillent le plus souvent sur des maquettes de nouveaux spots publicitaires ou sur le remontage de versions françaises de spots étrangers. Après 8 mois de formation, je deviens monteur et travaille régulièrement dans cette entreprise jusqu’en 1987. Pendant cette période, j’ai continué à faire de la prise de vues en photo et en vidéo. En 1987, Jean-Pierre DURAND, responsable de la société VIDEO EVASION à Paris m’engage pour réaliser une série de reportages vidéo à caractère touristique sur des destinations lointaines (l’Inde et le Népal, la Thaïlande, le Kenya…). Il s’agit de documents destinés à la diffusion dans les agences de voyage. Je tourne et réalise aussi des documentaires sur les destinations desservies par Air Afrique comme le Mali, la Centrafrique, le Sénégal. C’est avec ce nouveau contrat, que je tourne mes premières images en BETACAM.

PREMIER TOURNAGE POUR LA TÉLÉVISION
En 1988, je propose mes services au planning des JRI de FR3 à Paris. Le responsable accepte mon dossier bien que ma formation soit assez éloignée du journalisme. Pendant un an, la chaîne m’envoie régulièrement en mission pour effectuer des remplacements de JRI dans les stations régionales. Ce travail, en collaboration avec des rédacteurs, intégrés ou en CDD comme moi, me passionne, mais les contrats de remplacement sont trop rares et je suis obligé de chercher des emplois en dehors du planning. En 1989, après la naissance de ma fille Nina, je décide de quitter Paris et de retourner m’installer en Haute-Savoie.

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE À L’ÉTRANGER
Je trouve un emploi dans la société de production Executive Video à Lausanne (Suisse) où je conçois et réalise des programmes vidéo d’entreprises et institutionnels (MIGRO, Le métro de Lausanne…).

L’AVENTURE MEDIA 9
En 1992, Pierre BROUWERS, créateur des Vidéo Guides Hachette me propose d’intégrer l’équipe de la société MEDIA 9 qui produit ces documentaires. J’ai tourné et réalisé jusqu’à ce jour, plus d’une vingtaine de programmes de 52′ à travers le monde qui ont été diffusés sur Planète, La Cinquième et plus récemment sur les chaînes Voyage et Arte. Les Vidéo Guides Hachette sont aussi distribués par TF1 VIDEO en VHS et DVD.

LE CHOIX DE GRENOBLE
En 1997, pour me rapprocher d’un centre d’activité économique et culturel plus dynamique, je m’installe à Grenoble. J’intègre l’équipe des cameramen de la société MIGOO PRODUCTION dont l’activité principale est le reportage d’actualités sportives. Je tourne essentiellement en montagne (ski, snowboard, escalade, VTT, Delta, Parapente…). Je rencontre également Denis CHATELAIN, producteur de la société PAL SECAM à Lyon qui a, pour client principal, la Lyonnaise des Eaux. Pour cette société je réalise plusieurs vidéos de formation et de communication interne. Pour NOMADE PRODUCTION à Grenoble, je tourne avec le réalisateur Claude ANDRIEUX un sujet sur les avalanches diffusé à Envoyé Spécial.

LE DIPLÔME DE JRI
En 2003 j’ai suivi une formation de Journaliste Reporteur d’Images – JRI. Cette formation de 4 mois au CFPJ à Paris m’a permis de valider des connaissances et des techniques acquises tout au long de ma carrière de caméraman. Plus spécialement, j’ai travaillé d’une manière intensive sur l’écriture du commentaire sur image (2 sujets tournés, écrits et diffusés, par jour pendant 2 mois) ainsi que sur la technique de l’interview.

Pin It on Pinterest

Share This