STEPHANE FROIDEVAUX, UN CHEF QUI RACONTE LA MONTAGNE

J’AVAIS 5 ANS LORSQUE JE ME SUIS MIS EN TÊTE
DE DEVENIR PLUS TARD CUISINIER.
J’AI GRANDI AVEC CETTE IDÉE FIXE.
EN CONTEMPLANT LES MONTAGNES,
EN LES GRAVISSANT AVEC FRÈRES ET SŒURS,
EN CUEILLANT GROSEILLES SAUVAGES,
CHAMPIGNONS, PENSÉES, NOISETTES OU CHÂTAIGNES…

 

 

Aujourd’hui à Grenoble, elles sont restées ma plus grande source d’inspiration.
L’été, je cueille des plantes sauvages dans les Alpes du Sud, au pied du massif de la Meije et jusqu’au col du Lautaret.
Primevère, hysope, nepeta, absinthe, prunelle, oxalis, génépi, lavande fine, armoise camphrée, berce, reine des prés…
Autodidacte et passionné, je connais leur nom latin, et surtout les goûts très divers qu’elles apportent en décoction, en infusion, ou simplement posées sur un poisson de ligne.
L’hiver, les montagnes sont recouvertes de neige, je travaille la truffe, les agrumes, les épices et les légumes anciens.
Au fil des saisons, j’aime créer des associations inédites et végétales, sublimer la nature, en puisant mon inspiration sur les chemins escarpés des montagnes alpestres.
Stéphane Froidevaux

UN LIEU EXCEPTIONNEL

Ancien Musée Fantin Latour
Un hôtel particulier du 19° siècle
Une décoration contemporaine, chic et épurée. Un grand jardin fleuri, dans lequel picorent un coq et quelques poules, suivies par des lapins, et bientôt des grenouilles ! 2 ruches remplies d’abeilles, et des kilos de miel. Un tilleul 2 fois centenaire.

Accès facile : parking sous-terrain place de Verdun.

GAULT&MILLAU

17/20 – 4 TOQUES

« Des herbes, des racines, des légumes, des parfums de montagne,certes, la base est logique pour cet ancien élève de Marc Veyrat, mais laissez-le faire et vous saurez lire la signature : amarante légumes de printemps et cresson sauvage, maquereau fumé et pesto à l’ail des ours et thé fumé, foie gras poêlé jus aux fleurs de prunelle sauvage »

GUIDE MICHELIN

« Une grande sensibilité, beaucoup de personnalité… On se laisse porter par la cuisine de Stéphane Froidevaux, inspirée et originale, littéralement mise en scène mais toujours sincère. La gastronomie de montagne est pour ainsi dire réinventée ! Et le cachet de cet hôtel particulier du 19e s. séduit tout autant… »
Les inspecteurs du guide Michelin

MENU DE PAQUES

Au déjeuner le dimanche 1er avril

MENU CHOUCROUTE A LA BRASSERIE

Le jeudi 15 mars au déjeuner

Le chef proposera une choucroute MAISON (chou mis au sel pendant 2 mois), avec charcuterie artisanale du Doubs.

Vins d’Alsace proposés pour l’accompagner!

JOURNÉE DE LA FEMME

DINER SPÉCIAL LES 7et 8 MARS: 1 menu offert à toute femme accompagnée d’1 personne, pour 1 menu acheté (99€)

Menu gastronomique avec les dernières créations du chef (et les premières plantes sauvages?…), en 9 temps, de la mise en bouche au dessert.

Une personne paye 99€, la femme qui l’accompagne est invitée!